YLDC (Asie et Amérique Latine) 

Faire une différence en autonomisant les jeunes et les marginalisés par la formation  

Soutenir YLDC (Asie et Amérique Latine)

Contexte

Young Lives Development Center, en abrégé YLDC, est un projet d'éducation de base créé en 2015 par le réseau de Fondacio Asia qui s'appuie sur les anciens élèves de l'Institut de Formation de Fondacio en Asie (IFF Asia) et partenaires locaux. Il s'agit de petits centres de formation qui répondent à un besoin local très important : faire acquérir aux jeunes asiatiques issus de milieux défavorisés et des provinces éloignées des capitales un socle de connaissances et de compétences de base mais aussi leur faire intégrer des valeurs humaines fortes dans une société où la corruption est extrêmement présente et obère les chances de réussite des plus faibles.

En Asie, continent qui compte la plus grande proportion de jeunes dans le monde, le système éducatif est souvent défaillant pour une grande majorité de jeunes - particulièrement les plus pauvres - par manque d'infrastructures scolaires. Les jeunes peu instruits n'ont donc pas l'opportunité de développer leurs pleins potentiels et rencontrent de grandes difficultés pour accéder à un emploi leur permettant de vivre correctement et dignement. La formation dispensée au sein de YLDC vise donc à aider les étudiants à construire un projet d'orientation pour leur vie ; à trouver un emploi rémunéré ou des moyens de subsistance ; et être en mesure de contribuer à l'évolution de leur communauté d'origine et de la société.  

Il existe aujourd'hui 5 YLDC dans 4 pays d'Asie du Sud-Est : 1 aux Philippines (Manille), 1 en Malaisie (Kuala Lumpur), 1 au Laos (Vientiane) et 2 au Myanmar (Yangon et Myitkyina). Un nouveau centre devait ouvrir ses portes à Hô-Chi-Minh-Ville en mai 2020 mais le lancement a dû être retardé à cause du Coronavirus. Et depuis février 2020, 1 YLDC en Amérique latine. En effet, le modèle a été répliqué en Colombie avec l'ouverture de YLDC Potosi (quartier sud de Bogota) pour offrir la possibilité à 25 jeunes Bogotanais de profiter de cette offre de formation.

Les centres ont chacun leur spécificité en fonction des réalités locales, mais tous ont pour objectif de développer l'éducation de base des jeunes, de leur donner la possibilité de démarrer une Activité Génératrice de Revenus (AGR), de reprendre des études correspondant à leur projet professionnel ou d'intégrer une université pour ceux qui en ont les capacités et moyens. Le programme se déroule en de 2 parties : un programme de formation initiale axé sur les compétences de base et la connaissance de soi et un programme de formation professionnelle.

Dans le programme formation initiale, les étudiants apprennent l'anglais, l'informatique, la responsabilité sociale, le développement professionnel et l'éthique du travail (ou toute autre compétence et sujet en fonction de leur contexte) en assistant à des cours, en allant à des expositions ou en mettant en oeuvre des projets. Le programme dure entre 3 et 5 mois selon le contexte local.

Après avoir terminé ce programme, les étudiants passent au programme de formation professionnelle où ils sont encadrés et guidés dans la prise de mesures concrètes dans leur plan de carrière / vie pendant au moins 6 mois.  

 

Bénéficiaires :  depuis l'ouverture du premier centre en 2015, environ 650 jeunes ont pu profiter des formations proposées dans les différents pays.

Budget annuel de fonctionnement (2020) : 270 000 euros pour les 7 centres

YLDC (Asie et Amérique Latine) en image

Votre générosité nous permet d'entreprendre

MERCI POUR TOUT

Nos autres actions A l'international

Rinsertion des enfants <br>des rues de Lom (Togo)

Réinsertion des enfants
des rues de Lomé (Togo)

 Les "Amis pour une Nouvelle Génération d'Enfants" en abrégé A.N.G.E. est un projet de Fondacio au Togo qui s'est donné pour mission de défendre et de promouvoir les droits et intérêts des enfants. Son but...

En savoir
Projet Sichem / AGRO-DR  (Togo)

Projet Sichem / AGRO-DR (Togo)

 Le milieu rural connaît d'importantes difficultés au Togo, dues notamment à l'utilisation de modes de production rudimentaires, sans souci des nuisances sur l'environnement. Ceci provoque un exode rural massif des jeunes...

En savoir
Un Hogar Ms Digno (Chili)

Un Hogar Más Digno (Chili)

La région métropolitaine de Santiago connaît depuis 50 ans de graves problèmes dans le domaine du logement.

En savoir
JADE : lutte contre le SIDA (Togo)

JADE : lutte contre le SIDA (Togo)

 Au Togo, le VIH/Sida reste un véritable problème de santé publique malgré des résultats encourageants enregistrés ces dernières années. Ce pays reste le 3ème plus infecté de l'Afrique de l'Ouest.

En savoir
Reciclo (Chili)

Reciclo (Chili)

Le quartier, où se trouve le siège de Fondacio, à Huechuraba, ville au nord de Santiago, est dans une grande situation de vulnérabilité en raison de plusieurs problèmes (drogues, violence et criminalité, travail précaire, chômage,...

En savoir
Green Pastures (Asie)

Green Pastures (Asie)

 Te-Gyi est un petit village (95 familles - 500 habitants) situé près de Shwebo à deux heures de route de Mandalay au Myanmar. L'accès à l'eau et à l'électricité y est difficile et les villageois...

En savoir
Biblioteca Los Almendros (Chili)

Biblioteca Los Almendros (Chili)

A Huechuraba, commune au nord de Santiago, il y a une forte inégalité sociale et les quartiers à faible revenu bordent les secteurs à revenu très élevé et un centre d'affaires....

En savoir
Projet Oasis (Amrique Latine)

Projet Oasis (Amérique Latine)

Le projet « OASIS » est un projet de Fondacio Colombie créé en partenariat avec le Colegio Emilio Valenzuela en 2011 qui intervient au sein d'un bidonville situé au nord de Bogotá.

En savoir